Chân…

Chân…

Qui suis-je ?
– un nom : officiellement Françoise Calaque et, depuis l’âge de 15 ans, Chân, pour mes proches. Une rencontre… une passion pour la peinture chinoise, les estampes tout particulièrement et, sans doute, un désamour pour ce prénom altmodisch…

– un métier : Office manager. Si je n’ai pas choisi mon parcours étudiant (la vie est parfois cahotique…), j’ai rapidement élargi mon champ de compétences en intégrant des structures de haut niveau à Paris puis en Rhône-Alpes qui m’ont intellectuellement nourrie. J’ai aimé apprendre l’assistanat commercial, le social et le RH, la comptabilité, la rédaction de contrats de plusieurs centaines de millions d’euros, la comptabilité. Grâce à mon discernement et à ma rigueur, ma capacité d’organisation et mon efficience, je peux revendiquer de solides savoir-faire.

– un amour : ma fille unique, pour laquelle je me suis inlassablement battue pendant des années, une enfant si brillante et mature, une belle personne équilibrée et engagée. Elle est un modèle pour moi. Je l’admire pour sa ténacité, sa vision, sa réflexion.

– une passion : nos poneys et chevaux. Approchés alors que j’avais 10 ans, je n’ai à l’époque pas appréhendé toute la sensibilité des équidés. C’est en accompagnant ma fille dans sa carrière de sportive de haut niveau, sur les pistes internationales, que j’ai découvert ces animaux si sensibles, aimants et volontaires. Je les aime comme les enfants que j’ai perdus. Ils nous ont permis de vivre des moments si forts et intenses, nous ont fait découvrir la notoriété et des cotés humains très sombres…

Aujourd’hui, mon souhait est d’élargir encore mon offre de services. Aimant rédiger des textes pointus dans des secteurs dont je maîtrise la rhétorique et l’environnement, désireuse de mettre en avant des entreprises idéalement éthiques et respectueuses, j’aspire aujourd’hui à mettre ma plume et ma connaissance des réseaux sociaux au service d’une ou plusieurs entreprises, associations ou autres, afin de les promouvoir, de leur permettre d’acquérir une véritable notoriété et, in fine, développer leur chiffre d’affaires.

L’entreprise (start-up, TPE, PME, association…), soucieuse de travailler avec une personne responsable, honnête et investie, peut me contacter aux fins d’un entretien téléphonique ou de visu.