LES RESEAUX SOCIAUX

LES RESEAUX SOCIAUX

POUR OU CONTRE

Tout d’abord posons nous la question première!!


Mais qu’es-ce qu’un réseau social?


Internet a consacré la montée en puissance des réseaux sociaux, devenus pour certains de véritables médias sociaux, qui permettent aux internautes et aux professionnels de créer une page profil et de partager des informations, photos et vidéos avec leur réseau. Des espaces de partage qui se distinguent par leur utilité (personnel, professionnel, rencontres…), leur logo et leurs audiences.


Qu’ils soient sur invitation, réservés aux professionnels ou ouverts à tous, les réseaux sociaux et les blogues prennent de plus en plus de place dans notre vie. Avec des millions d’adeptes – Facebook compterait plus de 2.13 milliards d’usagés mensuels -, ils s’imposent comme outils de communication et de changement.


Des outils de communication:

Les réseaux sociaux sont rapidement devenus un outil de promotion pour les entreprises commerciales et les fournisseurs de service. Ils sont aussi des vecteurs de changement, de mobilisation. C’est en communiquant via ces derniers que les acteurs du printemps arabe ont renversé trois gouvernements en 2011 (Tunisie, Égypte, Libye).


Améliorer la visibilité de votre entreprise:
La présence des entreprises et des marques sur les réseaux sociaux est devenue incontournable. Ces sites représentent un vecteur de communication au même titre que les médias classiques, mais présentent un coût moindre et un retour sur investissement beaucoup plus intéressant.
Tout d’abord, en tant que chef d’entreprise, que vous soyez indépendant ou responsable de TPE et de PME, vous devez créer une page au nom de votre société. Elle contiendra les informations essentielles sur votre entreprise (nom, descriptif, zone d’activité, contacts…) et comprendra un lien vers votre site officiel afin d’y attirer des visiteurs supplémentaires (ce que l’on appelle générer du trafic).


Augmenter le nombre de prospects, fidéliser vos clients:
Les réseaux sociaux représentent un outil marketing à bas coût pour dynamiser vos ventes ou accroître votre base clients.Facebook et Twitter sont très pratiques pour annoncer la sortie d’un nouveau produit ou lancer une opération événementielle (par exemple, des réductions accordées uniquement aux personnes connectées aux réseaux sociaux). L’information sera rapidement relayée entre les membres du réseau si bien que cela permettra d’attirer de nouveaux prospects.
Par ailleurs, l’utilisation du Web se voulant de plus en plus interactive, les internautes (surtout les particuliers) n’hésitent pas à donner leur avis sur tel produit ou telle société. Vous pouvez donc avoir accès à des retours d’expérience utilisateurs intéressants sans avoir à faire appel à des enquêtes ou des panels plus compliqués à mettre en place.

Optimiser vos recrutements/
De plus en plus de recruteurs utilisent les réseaux sociaux pour embaucher leurs futurs collaborateurs :vous pouvez publier votre offre d’emploi sur certains réseaux sociaux pour toucher soit un lectorat très large, soit, au contraire, une cible très spécifique ;vous pouvez adopter une démarche plus proactive et suivre les différents profils sur Internet pour dénicher le candidat idéal.
De plus, le réseau social repose sur le principe de la communauté. Il est donc possible de se faire présenter à la personne qui vous intéresse en passant par un membre de votre réseau qui la connaît. Cette forme de cooptation permet ainsi de gagner du temps pour prendre contact avec les profils les plus pertinents.Certains réseaux sociaux permettent aussi de classer vos recherches selon de nombreux critères (par secteur, par entreprise, par sexe, etc.). En tant que recruteur, vous pourrez ainsi tenter d’entrer en contact et de débaucher une personne « en veille », déjà en poste, et donc pas nécessairement à la recherche d’un nouvel emploi.


Des outils d’information:
C’est également via les réseaux sociaux que les entreprises de presse et les organes de communication informent leurs membres (followers) des derniers développements dans l’actualité. Oubliez les bulletins spéciaux, les gazouillis (tweets) rejoignent rapidement les adeptes de Twitter. Et leur diffusion est gratuite.


Des outils de rapprochement:
Ces mêmes réseaux sociaux permettent de retrouver des relations perdues, d’anciens partenaires amoureux, des copains de classe jadis appréciés, voire des parents éloignés. Ils demeurent des outils efficaces pour obtenir des nouvelles de proches. Certains y ont même appris des naissances et des décès survenus dans leur propre famille.


Des outils de partage:
De nombreux réseaux sociaux, YouTube, Facebook et Dailymotion, entre autres, permettent la diffusion d’images qui peuvent changer le monde ou entraîner des interventions dans certains points chauds du globe. Les petites vidéos des représailles face aux manifestants syriens et yéménites sont de beaux exemples de leur efficacité.


Des outils valorisants:
Ces mêmes réseaux sociaux contribuent également, pour plusieurs, à renforcer leur ego. Ils y étalent leurs bons coups, leurs succès, y minimisent leurs échecs. Bref, les adeptes peuvent s’y montrer sous un jour avantageux, voire narcissique, en plus de bonifier le sentiment d’appartenance à un groupe défini.


Des outils relationnels:
Chaque réseau social offre la possibilité de multiplier les relations, d’en développer de nouvelles, de fantasmer sur des individus qui acceptent nos demandes d’amitié. Certains y trouvent l’amour. D’autres y dénichent des amis lointains qui, un jour, pourraient les accueillir lors d’un voyage, pour peu que la relation soit développée.


Un remède à la solitude:
Mal du siècle, la solitude mine le bien-être de nombreuses personnes. Or, les réseaux sociaux comblent une partie de ce vide relationnel et, parfois, freinent les pensées dépressives. Il est donc très rapide d’adhérer à une communauté, au travers des réseaux sociaux notamment. La communauté est généralement liée à un groupe d’internautes qui se rassemblent autour d’un intérêt commun, qui peut être lié à une cause, un produit, un projet, un artiste etc…
créer une communauté c’est bien plus qu’une tendance c’est une véritable ressource attention si celle ci sont mal gérées elles peuvent devenir très vite une coquille vide.

Cependant les réseaux sociaux on malheureusement ouvert une porte du coté obscur ,s’ils apportent de nombreux avantages, les réseaux sociaux, comme Internet, sont capables du meilleur comme du pire.


L’intimidation:
Sujet à la mode tant en Amérique du Nord que chez nos cousins français, l’intimidation trouve sa place dans les réseaux sociaux. Des personnes mal intentionnées s’en servent pour harceler des collègues, des confrères ou consoeurs de classe. Jeunes et moins jeunes rédigent des messages insultants ou haineux et s’en donnent à coeur joie, sans censure.


La vengeance:
Pour certaines personnes, ces réseaux sont parfois utilisés comme outil de vengeance. Vous vous souviendrez sans doute de cet homme éconduit qui, pour se venger, a publié des photos intimes de son ex-petite amie, ou de cet adolescent qui a dévoilé la double vie d’une employée de commission scolaire qui, dans ses temps libres, évoluait dans des films réservés aux adultes.


La pédophilie:
Les histoires d’horreur sont légion. De nombreux pédophiles utilisent les réseaux sociaux pour dénicher et séduire des fillettes et des adolescentes pour ensuite les agresser. Avons-nous besoin d’élaborer davantage?


La vie professionnelle:
Pour de nombreux employeurs, ces réseaux sont une véritable mine de renseignements pour recruter ou congédier du personnel. Quelques photos d’une beuverie, des images osées ou intimes suffisent parfois à écarter un candidat. Dans la même veine, une réflexion désobligeante sur votre travail peut vous valoir une réprimande, ou un congédiement.


La vie privée:
Informer vos « amis » de certaines facettes de votre vie privée peut entraîner des problèmes. Combien d’adeptes de Facebook ont été victimes de cambriolage après avoir annoncé, en grande pompe, un voyage dans les Caraïbes? Ou cette autre femme qui s’est vue retirer ses prestations d’assurance chômage après avoir publié des photos d’elle croquées lors d’un voyage dans le Sud.


La cybercriminalité:
Les pirates informatiques sont passés maîtres dans le vol d’identité via les réseaux sociaux. Certains s’en servent pour avoir accès à vos renseignements personnels. D’autres pénètrent dans votre ordinateur pour voler des mots de passe et des numéros importants : assurance sociale, carte bancaire, cartes de crédit et plus encore.
Enfin, certaines personnes y consacrent tellement de temps dans une même journée qu’ils nuisent à leur vie professionnelle (vol de temps/travail livré en retard) et personnelle (relations affectives). Est-ce votre cas?


Ces avantages et ses inconvénients amènes à se poser certaines questions et par conséquents diverge l’opinion publique. L’influence d’internet sur la sociabilité pose deux opinions qui s’affrontent. Dans un premier temps, les réseaux sociaux seraient considérés comme néfaste pour l’internaute, pour certains, mais dans un second temps, les réseaux sociaux seraient considérés comme positifs pour l’internaute, pour d’autres.


. Tout d’abord, les réseaux sociaux sont perçus d’une manière trop intrusive. En effet pour certains, ces derniers engendrent pour les collégiens et lycéens qui se connectent au moins une fois tous les quarts d’heure, des mauvais résultats scolaires.
. De plus, les réseaux sociaux peuvent favoriser un danger à autrui. En effet, ils peuvent couper les individus de leur environnement social proche, générant ainsi une instabilité relationnelle et un sentiment d’isolement.
. Par ailleurs, l’utilisation importante d’internet s’accompagne dans certains cas d’un plus grand sentiment de solitude. D’après des chercheurs confirmés de l’université de Columbia, les réseaux sociaux auraient des réels impacts sur la santé comme par exemple l’addiction.
Au même titre que les jeux vidéo, les réseaux sociaux sont accusés de bien des maux.


Tandis que pour d’autres..


. Tout d’abord, certains pensent que c’est un bon moyen parmi d’autres de rester disponible pour les amis (anciens comme nouveaux)clients, fans, et s’avère être l’outil idéal pour faire envoyer un message ou une idée sur une grande communauté de personnes qui vous suivent.
. De plus, c’est un moyen plus rapide (peu cher voire même gratuit) d’avoir un retour, un avis, ou une opinion sur le produit, l’idée ou même l’humeur. Les réseaux sociaux ne sont en aucun cas un moyen de remplacer les soirées entre amis, c’est simplement un autre média disponible à ceux qui en font bon usage.
Selon le sociologue Antonio Casilli, dans le sujet «Internet bouleverse t-il les rapports sociaux» tiré d’ Alternatives écononomiques , »la sociabilité en ligne ne vient pas remplacer mais compléter les interactions de face-à-face, en même temps qu’elle les reconfigure. »
. D’autre part , les relations sur la Toile ont souvent un prolongement dans la vie ‘’ réelle‘’. En effet, les réseaux sociaux se sont révélés être l’intermédiaire des rencontres pour les relations plus intimes avec des personnes. Facebook, Twitter, et d’autres offrent des fonctionnalités de partage propices à la viralité. Par ailleurs, la proximité géographique est le facteur qui exerce le plus de poids sur la formation des amitiés en ligne, avant le partage d’intérêts communs ou l’âge. Les réseaux sociaux permettent également de favoriser les contacts avec des personnes qui sont très éloignées, comme de la famille.
. Enfin , l’internaute a la possibilité de partager à tout instant n’importe quel contenu. La diffusion de l’information ne coûte rien. Les réseaux sociaux donnent l’opportunité à l’internaute d’avoir un rôle actif, il peut ainsi relayer certaines informations via un blog, un commentaire ou même un vote.
Ainsi , on constate deux « idéologies différentes » . Certains ont un avis positif sur les réseaux sociaux et pensent ainsi qu’ils sont réellement indispensables , tandis que d’autres considèrent ces derniers comme néfastes pour leurs enfants ou pour eux-mêmes .

Dans un monde de plus en plus individualiste, Twitter, Instagram, Snapchat, Facebook, YouTube, Google Plus, Linked In ou les blogues, pour ne nommer que ceux-là, permettent de rapprocher les gens, les professionnels, de trouver des fournisseurs ou des clients… Mais certains se dévoilent tellement qu’ils se retrouvent presque nus sur la Toile. En y pensant bien, avez-vous vraiment besoin de 200, 500 ou de 5000 amis? Car l’amitié, c’est bien plus qu’un visage sur un ordinateur.

Amandine Bigeard
Communty manager ancrée dans la tendance avec une vision contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *