Peut on critiquer ouvertement les réseaux sociaux quand on est Community manager?

Peut on critiquer ouvertement les réseaux sociaux quand on est Community manager?

Ah bonne question hein? Car je suis face à une problématique, je viens de découvrir en cours, l’existence de snapchat, instagram, tik tok etc… Et mon dieu que c’est d’une nullité sans nom, doublé d’une affligeante bêtise. Pour le moment je n’y est trouvé que bataille d’égo (je voulais dire à celui qui pisse le plus loin mais on m’en a empêchez)et photo de l’a dernière assiette décoré par un quelconque chef, ou le dernier cocktail concocté par des bartenders mixologue qui sont sortis d’une école New-yorkaise, et ça Instagram me la proposé uniquement parce que son algorithme a détecté que je possède dans ma liste Facebook plein de lien avec la restauration et les bartenders (merci lila*) et c’est tout. Je n’ai rien appris, rien découvert, juste une bande de jeune prodige en flare qui se la pète (à raison au demeurant) et ça c’est juste pour Instagram que je trouve encore au-dessus du lot, je n’ose même pas évoquer le cas Snapchat et Tik-Tok.

-Et donc ?(Ramone)

– La problématique c’est quoi ?(Ramone)

-Puis-je détester ces réseaux sociaux sachant que je suis Community manager et que je m’apprête à écrire un article pour un TP donnez en cours qui porte sur l’omniprésence, vous commencez à voir la problématique?

-Oui et c’est moche, je sens que tu ne vas pas délirer Olivier, en plus je vois que tu as des yeux fatigués, tu es sortis ?(Ramone)

-Oui mais ce n’est pas le sujet non plus bordel …

-Puisque tu deviens agressif, je me casse (bruit de porte qui claque).(Ramone quitte la pièce)

Bon Ramone, déconne pas revient. Avec qui je vais finir mon délire si tu pars ?

-Ok mais reste calme sinon je me casse pour de bon . (Ramone)

-Et pour répondre à ta question, oui tu peux en dire du mal du moment que c’est constructif. (Ramone)

-D’ailleurs tu n’as pas peur que cela soit mal compris ?(Ramone)

-Non car j’y est mis les mains dedans j’ai vue l’insondable inutilité de ces réseaux pour ceux qui ne mise pas tout sur leurs gueules ou leurs égos hypertrophiés, qui ne compte pas vendre la dernière crème de jour ou pairs de baskets a la mode car porté par des stars éphémères et aussi fade qu’un plat de blettes bouillie, ces trois réseaux ne me serviront jamais a rien.

-Je pense que tu exagères un peu non ?(Ramone)

-Non, dit toi que la photo la plus liker en 2019 c’est la photo d’un œuf.

-Un œuf ? Tu veux dire un œuf d’artiste un peu comme les œufs de Fabergé ?(Ramone)

-Non un simple œuf sur fond blanc, il a été liker plus de 29 millions de fois.

l’œuf d’instagram

Ramone, se lève, fait un geste de la main, un portail inter-dimensionnel s’ouvre et il disparaît non s’en m’avoir fait un geste obscène.

ramone et la porte des étoiles

Donc après le départ de Ramone je m’accorde à dire que oui ont le peut et on le doit car j’ai la net impression que personne ne le fait, de peur qu’un croque mitaine débarque et nous punisses, note a mes lecteurs (si il y en a), si vous trouvé une utilité autres que commercial ou égotique à ces trois réseaux dite le moi et nous en débattrons (car Ramone n’est plus là).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *